Matteo (extrait 4)

Il gèle, le ciel est sans couleur. Ça sent la neige. Alors que je rassemble des branchages morts pour les brûler, nos paroles échangées me reviennent malgré moi. La fissure entre nous est devenue gouffre… Après nos larmes, elle m’a laissé seul. Je suis resté apathique un long moment à regarder luire les braises avant […]