Trois voix

J’ignore par quels étranges hasards, mais ces temps-ci il pleut des anges dans mes oreilles… J’ai découvert trois artistes saisissants en l’espace de quelques semaines. J’avoue que le miracle de ces découvertes reste l’une des rares choses qui parvient à me faire conserver une petite once d’espoir face au monde désolant qui est le nôtre.

Tamino est un artiste Belge de 21 ans issu d’une famille de musiciens, tant du côté maternel flamand que du côté paternel égyptien. Il est encore très peu connu en France, mais, à mon avis, ça ne saurait durer. Sa voix de velours aux audaces périlleuses, sa grâce et sa ferveur me rappelle Jeff Buckley.

J’aimerais créer de la musique que l’on peut juste jouer avec une guitare… C’est pour ça que j’aime écouter certains auteurs-compositeurs plus anciens, comme Leonard Cohen, parce qu’ils sont capables de faire ça très bien. On peut jouer leurs chansons sur une guitare ou sur un piano, ou même les chanter a capella, et elles restent les meilleures chansons jamais composées.”

 

Adam Naas est un artiste Parisien de 24 ans, brillant, magique, exceptionnel, fragile et terriblement touchant.
Depuis qu’il a suffisamment confiance en lui, il est tout le temps en tournée accompagné de ses deux musiciens (qui sont aussi ses meilleurs potes). Aucune interview filmée visible de lui sur le Net… J’ai donc lu celles écrites pour savoir à qui appartenait cette voix unique. Il en ressort qu’il est bien trop humble au regard de son talent…
Toutes ses chansons sont sublimes et addictives. Je l’adore. Il me bouleverse.

“La première fois que tu es monté sur scène, c’était comment ?
A.N. : J’ai frôlé la crise cardiaque, j’étais en tachycardie. On m’avait conseillé de prendre des bétabloquants mais je voulais ressentir toute l’émotion du stress et de la salle. Et j’avais besoin de me dire que je pouvais le faire. Les cinq premières minutes avant de monter sur scène, c’est le pire moment de ta vie et quand tu poses le pied sur la scène, c’est le meilleur moment de ta vie. C’est incroyable comme clash, c’est encore mieux que de manger de la barbe à papa !”

 

Eddy de Pretto est un artiste de bientôt 25 ans qui a grandi à Créteil. Il est de plus en plus connu, reconnu et populaire, mais je le découvre tout juste. Il possède un talent éclatant qui n’a que faire des cases, la verve lyrique d’un grand et chacune de ses chansons est une claque. Ce garçon possède une aura étonnante, une force peu commune. Admiration totale.

“Les gens autour de moi savaient qu’il y avait une certaine sensibilité, un truc sous-jacent, une présence. Certains disaient : « C’est un artiste, il s’habille autrement, il est sensible. » Pour d’autres, c’était l’homosexualité, et ils pensaient : « Il sera gay. » Moi, je ne me rendais pas compte. C’était du refoulement total. Je rejoue les mêmes cartes. J’ai toujours cette envie d’être indestructible. C’est mon tempérament, mais finalement on voit mes failles comme dans un livre ouvert avec ces chansons. Je ne gère pas tout et heureusement. Je pense que c’est cela qui touche les gens.”

Publicités

8 réflexions sur “Trois voix

  1. Merci, je ne connais pas les deux premiers…..pas mal, émouvant et touchant . Pour Eddy de Pretto j’avoue que je me suis pris la mega claque……j’ecoute Son dernier album Cure en boucle ses chansons, ses textes, ses jeux de mots, sa voix qui monte parfois à la limite de la cassure….je suis éblouie
    Mille bibi Cécile
    Ella

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s