Aphantasia : Isaack & Alderic

« Sulfureux, gothique, envoûtant… »

bisou_def_coul

Le brun Isaack est un homme de la forêt, farouche, créatif et libre.
Le blond Alderic est un vampire multicentenaire, maire de la capitale, puissant, raffiné, redoutablement calme. Le premier ne contrôle rien, le second absolument tout. Du moins, en apparence…

La cohabitation sulfureuse de ces deux fauves est décrite dans les moindres détails, au rythme de leurs regards, au rythme de leurs gestes, dans ce premier roman de Natacha Rousseau & Rochel Kirst, Aphantasia, dont j’ai eu l’honneur de réaliser l’illustration de couverture.

Le cadre : une grande demeure sombre et cossue ;
la temporalité : la nuit interminable et le jour interdit, une notion du temps déréglée ;
l’intrigue : le quotidien lancinant d’un prisonnier, son aliénation suite à la privation de ce qu’il a de plus précieux – sa créativité et sa liberté –, sa solitude et ses nuits d’angoisse sous l’emprise d’un être invulnérable aux motivations obscures.

Un premier roman gothique oppressant et envoûtant qui plonge le lecteur dans un huis-clos où la menace et la bienveillance alternent sans logique…
Bienvenue dans le clair-obscur du calvaire d’Isaack, bienvenue dans les affres de sa cruelle aphantasie.

couv_APHANTASIA-VIGNETTE

Une réflexion sur “Aphantasia : Isaack & Alderic

Laisser un petit mot :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s